lundi 20 février 2012

Risotto au crabe et au safran



J'aime beaucoup le risotto. C'est un plat très nourrissant et réconfortant, dont on peut ajuster la recette de base à différentes saveurs. Le voici en version chic, avec du crabe et du safran. J'ai opté pour la chair de crabe congelée, histoire de m'épargner le travail de décortiquer les pattes de crabe, mais vous pourriez tout à fait acheter du crabe entier. Pour ce qui est du safran, il est évidemment facultatif et de l'aneth ou de l'estragon frais pourrait très bien faire l'affaire.

Pour 4 personnes

Ingrédients

1 oignon
2 gousses d'ail
3 branches de céleri
30 ml (2 c. à table) d'huile d'olive
375 ml (1 tasse et demie) de riz arborio ou carnaroli
250 ml (1 tasse) de vin blanc
1,5 L (6 tasses) de bouillon
1 paquet d'asperges
450 g de chair de crabe, fraîche ou décongelée
5 ml (1 c. à thé) de safran
125 ml (1/2 tasse) de parmesan fraîchement râpé
15 ml (1 c. à table) de beurre
Sel et poivre au goût

Méthode

Hacher l'oignon et l'ail. Couper le céleri en fines tranches.

Chauffer à feu moyen un grand chaudron à fond épais.

Verser l'huile et faire revenir l'oignon, l'ail et le céleri pendant 3 à 4 minutes.

Pendant ce temps, chauffer le bouillon dans un chaudron ou au four micro-ondes, jusqu'à ce qu'il soit chaud, sans être bouillant.

Ajouter le riz aux légumes et monter le feu à moyen-vif. Cuire pendant 1 à 2 minutes en remuant constamment.

Ajouter le vin blanc, réduire le feu à moyen-doux et bien remuer.

Lorsque le riz a absorbé le vin, ajouter 125 ml (1/2 tasse) de bouillon. Remuer fréquemment. Lorsque le riz a absorbé tout le liquide, ajouter un autre 125 ml de bouillon. Répéter cette opération jusqu'à ce que tout le bouillon soit absorbé. Cette étape prend environ 30 minutes.

Laver les asperges et en retirer le pied. Les couper en tronçons.

Une fois que le riz est presque cuit, ajouter les asperges et le safran et poursuivre la cuisson pendant environ 5 minutes, toujours en remuant.

Ajouter le crabe, le parmesan, le beurre, sel et poivre au goût. Bien remuer. Couvrir et laisser reposer pendant 2 à 3 minutes.

Servir immédiatement.

Accord met-vin suggéré : C'est évidemment un vin blanc qui ira bien avec ce plat et plus précisément un vin blanc assez gras, profond et long en bouche. Tout vin de chardonnay de région pas trop froide ira bien. Si vous voulez un peu d'exotisme, un vin blanc italien de la région des Abruzzes a très bien accompagné ce plat. Pour plus de détails, voir le billet du 20 février 2012 sur Les vins d'Émilie.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Miam! Ça a l'air excellent! Ton site me donne envie de re-souper! ;)(Renaude)

Émilie a dit…

Bonjour Renaude !

Merci pour le beau commentaire ! Je dois avouer que j'ai un très bon photographe qui aide à mettre en valeur les recettes ;) Si jamais tu essaies quelques recettes, tu m'en donneras des nouvelles ! Et n'hésite pas à faire connaître mon site à ceux autour de toi qui aiment cuisiner...

Au plaisir de se reparler sous peu !
Émilie