mardi 20 décembre 2011

Menu de Noël végétarien : Pain sandwich végétarien



Récemment, j'écoutais une émission télévisée qui proposait des recettes de Noël à tendance rétro, comme le pain sandwich. L'idée est simple : farcir un pain de mie avec des garnitures colorées, habituellement du jambon, poulet et des oeufs. J'ai eu l'envie de tenter l'expérience mais avec des garnitures tout à fait végétariennes. Le résultat est non seulement très savoureux, mais la présentation est très amusante. C'est idéal pour les enfants !

Pour 6 personnes

Les garnitures: Purée de fèves de soya, légumes grillés, hummus aux amandes

Ingrédients

250 ml (1 tasse) de edamame (fèves de soya fraîches), congelées, sans écosse
1 gousse d'ail
30 ml (2 c. à table) d'huile d'olive
Sel et poivre au goût

1 poivron rouge
150 g (environ 1/2 paquet) d'épinards frais
3 gousses d'ail
Sel et poivre

250 ml (1 tasse) de pois chiches cuits ou en boîte
125 ml (1/2 tasse) d'amandes entières
1 gousse d'ail
Le jus d'un demi citron
1 poignée de feuilles de menthe fraîche
30 ml (2 c. à table) d'huile d'olive
Sel et poivre au goût

Montage : Ingrédients

1 pain de blé, de forme carrée
250 g de fromage de chèvre frais à tartiner
100 ml (1/3 tasse et 2 c. à table) de lait

Méthode

Plonger les fèves de soya dans de l'eau bouillante et blanchir pendant environ 2 minutes. Égoutter et réserver.

Chauffer le four à 180 C (350 F) et placer 4 gousses d'ail sur une plaque à cuisson. Laisser rôtir pendant une dizaine de minutes. Retirer du four et retirer la pelure. Écraser à la fourchette pour obtenir une purée grossière.

Placer une gousse d'ail rôtie, les fèves, l'huile et les assaisonnements dans le récipient d'un robot de cuisine. Réduire en purée. Réserver.

Chauffer le grill du four et faire rôtir le poivron près du grill, pendant 3 à 4 minutes de chaque côté. Retirer du four et laisser reposer. Peler et couper en tranches.

Laver et équeuter les épinards. Les faire fondre dans une poêle anti-adhésive à feu moyen. Rétirer du feu et bien égoutter dans une passoire.

Au robot de cuisine, réduire en purée les pois chiches et les amandes. Ajouter le jus de citron, la menthe, l'huile d'olive et les assaisonnements et réduire en purée lisse.

Pour le montage : Méthode

Couper le pain sur le sens de la longueur en 4 tranches égales.

Sur un premier étage, étendre la purée de soya. Sur l'autre, répartir les épinards, les tranches de poivron et la purée d'ail rôti. Ajouter une autre tranche de pain et tartiner de hummus aux amandes. Couvrir d'une dernière tranche de pain.

Dans un bol, mélanger le fromage de chèvre et le lait à l'aide d'une fourchette, jusqu'à l'obtention d'un crémage lisse. Recouvrir le pain du mélange de fromage.

Pour de meilleurs résultats, on peut laisser le pain sandwich au réfrigérateur pendant quelques heures avant de servir. Couper en tranches et servir accompagné de salades.

mardi 6 décembre 2011

Dessert de Noël : Mousse au chocolat, compote de canneberges et glace à l'érable



Autant les couleurs que les saveurs de ce dessert inspirent le temps des fêtes. En plus, c'est un dessert rapide à préparer, ce qui vous allègera la tâche lors de vos réceptions de fêtes.

Pour 6 personnes

Mousse au chocolat

Ingrédients

250 ml (1 tasse) de chocolat noir en pastilles ou haché
1 jaune d'oeuf
125 ml (1/2 tasse) de crème à cuisson à 15% de matières grasses
60 ml (1/4 tasse) de sucre

Méthode

Placer le chocolat dans un bol résistant à la chaleur.

Mousser le jaune à l'aide d'un fouet. Réserver.

Dans un chaudron, chauffer la crème et le sucre à feu moyen. Ajouter le jaune d'oeuf et remuer avec un fouet. Cuire tout en remuant pendant quelques minutes.

Retirer du feu et verser sur le chocolat. Laisser reposer quelques minutes.

Bien émulsionner à l'aide d'un fouet.

Verser dans 6 verrines. Réfrigérer pendant 1 heure. Pendant ce temps, préparer la compote.

Comptote de canneberges

Ingrédients

500 ml (2 tasses) de canneberges fraîches ou congelées
125 ml (1/2 tasse) de sucre
1 bâton de cannelle

Méthode

Placer tous les ingrédients dans un chaudron. Chauffer à feu moyen et couvrir.

Laisser cuire pendant quelques minutes. Remuer et poursuivre la cuisson à découvert, pendant environ 15 minutes.

Retirer du feu et passer au tamis en appuyant avec une cuillère pour extraire le jus et la pulpe des canneberges. Jeter les pelures et laisser tiédir la compote.

Ajouter une couche de compote sur la couche de mousse au chocolat. Réfrigérer pendant quelques heures avant de servir.

Montage

Ingrédients

Glace à la vanille ou à l'érable
Un filet de sirop d'érable

Méthode
Servir les verrines garnies d'une boule de crème glacée à l'érable du commerce ou de crème glacée à la vanille arrosée d'un filet de sirop d'érable.

dimanche 27 novembre 2011

Menu de Noël végétarien - Amuse-bouche au fromage halloum et à la pomme grenade



Pour bien des gens au Québec et ailleurs, le décompte est déjà commencé... Moins d'un mois avant la plus grande célébration de l'année, Noël. Pour vous aider dans vos préparatifs, je vous présente un menu de Noël en 4 services, pour végétariens ou pour tous ceux qui veulent briser la routine... Un premier service : l'amuse-bouche. C'est d'ailleurs un de mes moments favoris du repas. On se retrouve autour de la cuisine, un verre d'apéritif à la main et on savoure le moment avant de savourer le repas. Voici une recette simple qui se fait au dernier moment.

Pour 6 personnes

Ingrédients

450 g (environ 1 lb) de fromage à grillé, halloum ou autre
1 pomme grenade
Une grosse poignée de feuilles de menthe fraîche
Poivre
Un filet d'huile d'olive
Le jus d'un demi citron

Méthode

Rincer et couper le halloum en cubes d'environ 2 à 3 cm. Bien les essorer avec du papier absorbant.

Couper la pomme grenade et en retirer les grains. Pour éviter que le jus de pomme grenade n'éclabousse trop, on peut placer la pomme-grenade dans un sac en plastique et retirer les grains dans le sac.

Laver et hacher des feuilles de menthe fraîche. Dans un bol, réunir les grains de pomme grenade, la menthe, le poivre, l'huile d'olive et le jus de citron. Bien mélanger. Ne pas saler car le fromage sera suffisamment salé.

Au dernier moment, chauffer une poêle anti-adhésive à feu moyen-vif. Faire dorer les cubes de fromage pendant 3 à 4 minutes de chaque côté.

Recouvrir chaque cube de fromage de la garniture de pomme grenade. Servir immédiatement.

Accord met-vin : L'apéritif de Noël par excellence est un vin mousseux. L'effervescence et l'acidité des vins de Champagne ou les crémants rafraîchissent la bouche après une bouchée grasse et salée. Un champagne accessible et fort apprécié est le Drappier Brut Nature Pinot Noir Zéro Dosage. Brioché, bien sec, des bulles fines et une complexité remarquable pour le prix.

Menu de Noël végétarien : Entrée de tofu poché à la crème d'estragon



Une entrée surprenante et différente, ce plat de tofu est d'une texture onctueuse et riche. Même les plus sceptiques du tofu vous le diront. Je me suis inspirée d'un plat de tofu qu'on m'a servi au Japon et j'y ai ajouté des assaisonnements festifs, c'est-à-dire l'orange et l'estragon. La réussite de ce plat hyper simple repose dans le type de tofu qu'on achète. Il faut choisir un tofu soyeux mais ferme. On en trouve dans les épiceries asiatiques ainsi que dans les rayons d'aliments naturels des supermarchés.

Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients

125 ml (1/2 tasse) de crème 15 % à cuisson
125 ml (1/2 tasse) de vin blanc
Le zeste d'une orange coupé en grosses pelures à l'aide d'un couteau économe
3 branches d'estragon frais
450 g de tofu mi-ferme
Sel et poivre
Un filet d'huile d'olive
Quelques noix de grenoble, pour la décoration

Méthode

Dans un poêlon assez profond, verser la crème, le vin, le zeste d'orange et l'estragon. Chauffer à feu moyen, jusqu'à frémissement . Laisser infuser l'orange et l'estragon pendant quelques minutes.

Rincer et éponger le tofu à l'aide papier absorbant. Couper en gros cubes et placer dans le poêlon.

Saler et poivrer. Pocher les cubes de tofu à feu moyen-doux pendant une dizaine de minutes.

Retirer le zeste d'orange et l'estragon. Servir quelques cubes de tofu dans des bols à soupe. Recouvrir de la crème, sel et poivre, un peu de noix de grenoble et un filet d'huile d'olive.

Accord met-vin : Ce plat, très parfumé, appelle un vin blanc aromatique et intense. Des vins secs issus de cépages normalement vinifiés en vin doux seraient très intéressants avec ce plat crémeux. Ma suggestion : un jurançon sec, comme le Cuvée Marie Jurançon sec 2010 ou le Domaine Cauhapé Jurançon sec Sève d'automne 2008. Des vins profonds, intenses et longs en bouche.

Menu de Noël végétarien - Plat : terrine de noix et gruyère, légumes-racine rôtis


L'équivalent végétarien du pain de viande, la terrine de noix est un plat de fête. Riche, onctueux et succulent, c'est un plat aussi très nourrissant. J'ai choisi du gruyère mais on pourrait tout autant utiliser du cheddar ou du comté. D'ailleurs, l'accord met-vin proposé sera encore meilleur avec le fromage comté. Compte tenu que la terrine contient de la chapelure, il n'est pas nécessaire de servir une grosse portion de féculent. Une peu de pommes de terre ou un baguette de pain sont amplement suffisants.

Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients

2 gousses d'ail
2 oeufs
2 blancs d'oeuf
200 g de ricotta
250 ml (1 tasse) de chapelure de pain
125 ml (1/2 tasse) de noix de grenoble
125 ml (1/2 tasse) de pistaches
125 ml (1/2 tasse) de noisettes
200 g de fromage râpé (comté ou gruyère)
1 oignon vert émincé
45 ml (3 c. à table) d'estragon frais
Sel et poivre au goût

Légumes-racine
6 carottes, 4 panets, une douzaine de radis, 1 navet, 1 oignon doux
Huile d'olive
Sel et poivre

Méthode

Préchauffer le four à 180 C (350 F). Beurrer et enfariner un moule à cake.

Placer les gousses d'ail, en chemise, sur une plaque à cuisson. Placer au four préchauffé pendant une quinzaine de minutes. Retirer du four et laisser tiédir.

Pendant ce temps, préparer la terrine.

Placer les oeufs dans un grand saladier et battre légèrement avec une fourchette. Ajouter la ricotta. Saler et poivrer au goût.

Peler les gousses d'ail rôties et les écraser avec un fourchette. Ajouter à la ricotta et bien mélanger.

Hacher les noix et râper le fromage. Les ajouter au mélange de ricotta et d'oeuf. Bien incorporer. Ajouter également la chapelure, l'estragon haché et l'oignon vert émincé. Mélanger de nouveau et verser dans le moule à cake.

Cuire au centre du four pendant 45 à 50 minutes. La terrine est cuite lorsque la texture est ferme au centre et qu'un couteau inséré au centre en ressort propre.

Laisser reposer pendant quelques minutes avant de démouler.

Pour les légumes-racine rôti :
Peler l'oignon, les carottes, panets et le navet. Laver les radis. Couper le navet en gros bâtonnets et l'oignon en grosses tranches. Enduire d'huile d'olive et ajouter du sel de mer. Cuire au four pendant que la terrine cuit, soit pendant environ 45 minutes.

Couper la terrine en 12 tranches. Servir deux à trois tranches de terrine par personne, accompagné de légumes-racine.

Accord met-vin : Pour un accord judicieux, un vin blanc profond et onctueux est de mise. Un vin du Jura, de chardonnay ou de savagnin sera tout indiqué. Le Domaine de Montbourgeau L'Étoile 2008, commenté sur Les Vins d'Émilie, sera l'idéal. Sinon, un vin rouge fruité et boisé pourra également également trouver son compte avec le côté torréfié des noix et le salé du fromage. Un vin de région chaude, donc peu acide, élevé en barrique et de cépage fruité sera très intéressant. La Vallée du Rhône a beaucoup à nous offrir à ce chapitre, comme Les Pierrelles Domaine Belle Crozes-Hermitage 2009, un vin ample, soyeux, aux saveurs de fruits rouge et épices.

Menu de Noël végétarien : Dessert - Sablés à la pistache et mousse de clémentines




Un repas de Noël mérite un dessert qui sort de l'ordinaire. En même temps, après un repas copieux, un dessert trop riche ou sucré alourdi un repas. Ce dessert est juste assez gourmand et juste assez santé. Bref, un bel équilibre.

La recette de sablés est une recette de Patrice Demers, qu'on retrouve dans son livre « La carte des desserts ».

Pour 6 personnes

Sablés à la pistache

Ingrédients

250 ml (1 tasse) de pistaches légèrement grillées (au four à 350 F pendant 5 minutes)
125 ml (1/2 tasse) de sucre à glacer
250 ml (1 tasse) de farine non blanchie
1 pincée de sel
175 ml (3/4 tasse) de beurre froid, en gros cubes

Méthode

Placer les pistaches et le sucre à glacer dans le récipient d'un robot de cuisine. Mixer en mode pulsion pendant quelques secondes.

Ajouter la farine et la pincée de sel et mixer de nouveau. Ajouter le beurre et mixer encore une fois, jusqu'à l'obtention d'une pâte grumeleuse et homogène.

Recouvrir une plaque à biscuit de papier sulfurisé. Étendre la pâte sur la plaque et recouvrir d'une autre couche de papier. Abaisser avec un rouleau à pâte.

Placer au réfrigérateur pendant une heure.

Préchauffer le four à 180 C (350 F).

Découper des disques de sablés à l'aide d'un emporte-pièce. Placer sur une plaque à cuisson et cuire pendant 12 minutes.

Laisser complètement refroidir avant de retirer sur la plaque.

Mousse de clémentines

Ingrédients

8 clémentines
1/2 citron
La pelure d'une clémentine
75 ml (1/3 tasse) de sucre
60 ml (1/4 tasse) de gin ou vodka
60 ml (1/4 tasse) de beurre
2 oeufs
2,5 ml ( 1/2 c. à thé) d'agar-agar

Méthode

Couper les clémentines en deux et en extraire le jus. Conserver la pelure d'une clémentine.

Presser le demi citron. Verser les jus dans un chaudron et y ajouter la pelure.

Ajouter le sucre, le gin et le beurre et porter à ébullition.

Dans un bol résistant à la chaleur, mousser légèrement les oeufs. Verser le tiers du liquide chaud sur les oeufs. Transvider de nouveau dans le chaudron.

Saupoudrer l'agar-agar et poursuivre la cuisson pendant 2 minutes.

Retirer du feu et passer au tamis.

Verser dans des ramequins ou moules en silicone contenant 125 ml.

Réfrigérer toute une nuit. Démouler au moment du service.

Montage : placer un disque de biscuit sur une assiette de service et recouvrir d'une mousse de clémentine et d'un suprême de clémentine.

Accord met-vin : Les vins de dessert sont souvent méconnus et mal compris. Pourtant, il existe une diversité de produits de grande qualité, fort intéressants et qui terminent un repas de fête dans une ambiance de plaisir et de dégustation. Pour ce dessert à la fois boisé, fruité et légèrement acide, quoi de mieux qu'un muscat de Rivesaltes comme le Domaine Cazes Muscat de Rivesaltes 2007. De couleur or, ses arômes de fruits confits et d'épices nous charment aussitôt. Long en bouche, sucré et bien équilibré, c'est un dessert en soi.


Menu de Noël végétarien : Petit déjeuner de muffins choco-canneberges



Un classique, mais qu'on adore... Le chocolat et la canneberge, rehaussé d'un peu de sucre brun. En muffin, quoi de mieux au brunch ou lors d'un petit déjeuner festif !

Pour 9 à 12 muffins

Ingrédients

250 ml (1 tasse) de babeurre (ou 230 ml de lait + 15 ml de vinaigre)
250 ml (1 tasse) de flocons d'avoine
250 ml (1 tasse) de farine non blanchie
250 ml (1 tasse) de cassonade
5 ml (1 c. à thé) de poudre à pâte (levure chimique)
2,5 ml (1/2 c. à thé) de bicarbonate de soude
1 pincée de sel
1 oeuf battu
60 ml (1/4 tasse) de beurre fondu
250 ml (1 tasse) de canneberges fraîches
125 ml (1/2 tasse) de chocolat noir, en pastilles ou râpé

Méthode

Préchauffer le four à 200°C (400°F). Graisser 9 gros moules à muffins ou 12 petits.

Mélanger le babeurre et les flocons d'avoine dans un grand bol. Laisser ramollir pendant 15 à 20 minutes.

Dans un autre bol, mélanger les ingrédients secs.

Incorporer l'oeuf battu et le beurre fondu au mélange de flocons d'avoine. Y ajouter les ingrédients secs en une seule fois. Mélanger très délicatement, seulement pour que la pâte devienne humide. Ajouter les canneberges et le chocolat. Mélanger une dernière fois et répartir dans les moules préparés.

Cuire pendant 20 à 25 minutes ou jusqu'à ce que le dessus des muffins soit bien doré. Retirer du four.

Laisser reposer quelques minutes puis démouler. Servir chaud ou froid.

dimanche 13 novembre 2011

Scones à la truite fumée



Le temps des fêtes approche de plus en plus. Lors de soirées festives, il est toujours agréable d'offrir des petites bouchées qui sortent de l'ordinaire. En voici une suggestion, toute simple et savoureuse.

Pour 16 mini scones

Ingrédients

500 ml (2 tasses) de farine non blanchie
15 ml (1 c. à table) de fleur de sel
7 ml (2 et 1/2 c. à thé) de poudre à pâte
2 ml (1/2 c. à thé) de bicarbonate de soude
15 ml (1 c. à table) de graine de fenouil
60 ml (1/4 tasse) de beurre froid
125 g de truite fumée
250 ml (1 tasse) de babeurre

Méthode

Préchauffer le four à 200 C (400°F).

Dans un saladier, mélanger les cinq premiers ingrédients. Couper le beurre froid en petits cubes et incorporer aux ingrédients secs à l'aide d'un coupe pâte ou d'un couteau. Mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte granuleuse.

Couper la truite fumée en petits morceaux et l'ajouter à la pâte. Bien mélanger.

Ajouter le babeurre et pétrir la pâte pendant 1 à 2 minutes. Elle doit cesser d'être collante et devenir souple. Si la pâte colle aux doigts, ajouter un peu de farine.

Sur une surface de travail, abaisser la boule de pâte jusqu'à ce qu'elle ait 2 cm d'épaisseur. À l'emporte pièce, découper 16 petites boules. Les placer dans des moules à mini muffins et cuire au four préchauffé pendant environ 20 minutes.

Les scones sont prêts lorsque la surface est dorée et qu'on entend un son creux en frappant légèrement à la surface.

Laisser refroidir sur une grille.

On peut très bien préparer les scones quelques jours à l'avance et les conserver au congélateur, emballés individuellement dans une pellicule de plastique.

vendredi 11 novembre 2011

Mousse à la citrouille, graham maison et sorbet au gingembre



J'aime bien tenter des nouvelles combinaisons de saveurs à partir de recettes que j'aime et qui ont été appréciées. Ce dessert utilise ma recette de sorbet au gingembre et du graham maison de Patrice Demers que j'ai déjà présenté il y a quelques mois. La nouveauté ? Une mousse à la citrouille ultra simple et très automnale. On pourrait très bien alterner les saveurs de glace et de crumble. Vous m'en donnerez des idées !

Pour 6 personnes

Mousse à la citrouille

Ingrédients

500 ml (2 tasses) de citrouille en boîte, non sucrée
200 ml (3/4 tasse) de sucre
60 ml (1/4 tasse) de rhum
5 ml (1 c. à thé) de cannelle moulue
5 ml (1 c. à thé) de muscade râpée
15 ml (1 c. à table) de gélatine en poudre

Méthode

Placer tous les ingrédients, sauf la gélatine, dans un chaudron. Chauffer à feu moyen et remuer de temps à autre.

Verser 60 ml d'eau froide dans un petit bol. Saupoudrer la gélatine et laisser gonfler.

Ajouter la gélatine à la purée de citrouille chaude. Bien incorporer.

Verser dans six verrines ou ramequins. Réfrigérer pendant au moins 4 heures.

Crumble de graham maison

Graham maison (recette de Patrice Demers, « La carte des desserts »)

Ingrédients

325 ml (1 tasse et 1/3) de farine
125 ml (1/2 tasse) de cassonade
2,5 ml (1/2 c. à thé) de bicarbonate de soude
Une pincée de sel
60 ml (1/4 tasse) de beurre
45 ml (3 c. à table) de miel
30 ml (2 c. à table) de lait

Méthode

Préchauffer le four à 160 C (325 F).

Recouvrir une plaque à biscuits de papier sulfurisé.

Dans un bol, réunir la farine, la cassonade, le bicarbonate, le sel et le beurre.

Bien incorporer avec un coupe pâte ou avec les doigts jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.

Dans une petite casserole, faire chauffer le miel et le lait.

Ajouter à la pâte et mélanger rapidement.

Étendre la pâte sur la plaque à biscuits. Cuire pendant environ 30 minutes.

Retirer du four. Laisser refroidir et émietter en gros morceaux.

Sorbet au gingembre

Ingrédients

Un cube de 1 et 1/2 cm de gingembre frais
500 ml (2 tasses) d'eau
200 ml (environ 3/4 tasse) de sucre
1 blanc d'oeuf
45 ml (3 c. à table) de rhum

Méthode

Peler et couper le gingembre en gros cubes.

Dans un chaudron, mélanger le sucre, l'eau et le gingembre.

Porter à ébulliton et cuire pendant une dizaine de minutes, jusqu'à l'obtention d'un sirop. Le mélange aura réduit de moitié.

Retirer du feu. Placer dans un contenant hermétique et réserver au réfrigérateur.

Lorsque le sirop est froid, retirer les cubes de gingembre.

Ajouter le blanc d'oeuf dans le récipient d'un robot de cuisine et mixer à haute vitesse. Verser graduellement le sirop de gingembre et la rhum. Continuer de mixer pendant 1 à 2 minutes, jusqu'à ce que le mélange prenne beaucoup de volume et devienne blanc.

Verser rapidement dans un sorbetière et turbiner selon les instructions du fabricant.

Résever au congélateur.

Montage : Au moment du service, ajouter du crumble sur chaque portion de mousse de citrouille. Garnir d'une quenelle de sorbet au gingembre et servir immédiatement.

Salade tiède de courge et épinards au fromage de brebis



Voici un plat très coloré et riche en vitamines. Je le sers habituellement en plat principal, accompagné de pain intégral, mais on pourrait tout à fait en servir de plus petites portions et en faire une entrée pour 6 personnes.

Pour 4 personnes

Ingrédients

1 courge musquée (butternut)
60 ml (1/4 tasse) d'huile d'olive
Sel et poivre
2 gousses d'ail
La moitié d'un petit choux rouge
250 g d'épinards frais
125 ml (1/2 tasse) de noix de grenoble
200g de fromage de brebis ou chèvre

Méthode

Chauffer le four à 190 C (375 F).

Peler la courge et la couper en cubes d'environ 2 cm.

Enduire d'huile d'olive. Saler et poivrer au goût. Placer sur une plaque à cuisson et cuire au four pendant 45 minutes.

Pendant ce temps, hacher l'ail et trancher finement le choux. Hacher grossièrement les épinards.

Verser un filet d'huile d'olive dans une poêle anti-adhésive. Chauffer à feu moyen et ajouter l'ail et le choux.

Faire revenir pendant quelques minutes. Ajouter les épinards et prolonger la cuisson pendant seulement quelques minutes, simplement pour faire tomber les épinards. Retirer du feu.

Ajouter les noix, les cubes de courge cuits et bien mélanger. Assaisonner au goût.

Répartir dans des assiettes de service. Garnir de fromage tranché. Servir accompagné de pain intégral ou pain de campagne.

mercredi 2 novembre 2011

Légumineuses à la bière noire



Les légumineuses sont une source de protéine saine et nourrissante, lorsque servies avec une céréale complète. Malheuresusement, elle sont rarement attirantes et beaucoup de gens dans mon entourage me disent qu'ils ne savent pas comment les apprêter. Voici une recette tellement simple que personne ne peut la rater et complètement savoureuse grâce à la bière qui donne du volume et du sucre. On doit simplement se souvenir de faire tremper les légumineuses la veile du service.

Pour 4 personnes

Ingrédients

250 ml (1 tasse) de haricots romano (ou autre), secs
125 ml (1/2 tasse) de lentilles du Puy
1 oignon
2 gousses d'ail
60 ml (1/4 tasse) de sauce soya
45 ml (3 c. à table) d'huile d'olive
500 ml (2 tasses) de bière noire (type stout)

Méthode

La veille du service, placer les haricots romano dans un contenant hermétique. Recouvrir d'eau et placer au réfrigérateur pendant toute une nuit.

Emplir un chaudron d'eau et saler légèrement. Porter à ébullition.

Faire cuire les haricots réhydratés et les lentilles sèches dans l'eau bouillante pendant 20 minutes. Retirer du feu et bien égoutter.

Préchauffer le four à 190 C (375 F).

Hacher l'oignon et l'ail et les placer dans grand un plat allant au four. Ajouter la sauce soya, l'huile et les légumineuses cuites. Bien mélanger et recouvrir de bière noire.

Cuire au four à couvert pendant 1 heure.

Retirer du four et laisser reposer quelques minutes.

Servir avec du pain de campagne.

lundi 24 octobre 2011

Pâtes aux champignons sauvages



L'automne est une belle saison pour les légumes, notamment les champignons. J'ai préparé cette simple recette de pâtes avec des portobellos et des bolets, mais on pourrait utiliser toutes sortes de champignons sauvages qui nous tombent sous la main.

Pour 4 personnes

Ingrédients

1 oignon doux
2 gousses d'ail
1 poivron rouge
2 courgettes (zuccini)
2 gros portobello
2 bolets, shiitake ou autre champignon
Huile d'olive en quantité suffisante
Vinaigre balsamique
Sel et poivre
Radicchio et persil, au goût
Parmesan, au goût
250 g de pâtes (linguini, fettucini ou autre)

Méthode

Emplir un chaudron d'eau salée et porter à ébullition.

Hacher l'oignon et l'ail. Couper le poivron, les courgettes et les champignons en grosses tranches.

Chauffer une grande poêle anti-adhésive à feu moyen-vif. Verser une généreuse quantité d'huile olive.

Faire revenir l'ail et l'oignon pendant quelques minutes. Ajouter les autres légumes et faire revenir en remuant de temps à autre.

Lorsque les légumes commencent à caraméliser, déglacer avec un peu de vinaigre balsamique. Saler et poivrer au goût.

Lorsque l'eau bout, plonger les pâtes et cuire pendant 5 à 6 minutes. Bien égoutter et ajouter aux légumes.

Prolonger la cuisson pendant 1 à 2 minutes. Bien mélanger et rectifier l'assaisonnement au besoin.

Servir immédiatement, garni de persil, radicchio haché et parmesan.

Pour un accord met vin avec ce plat, allez sur le site Les Vins d'Émilie (voir le lien à droite de l'écran).

Lasagne à la courge et aux épinards



Une des joies de l'automne est de préparer des plats chaleureux, à lente cuisson qui embaument toute la maison. En voici un par excellence, avec des légumes de saison.

Pour 4 personnes

Ingrédients

1 courge musquée (butternut)
Huile d'olive en quantité suffisante
Sel au goût
9 rectangles de pâte à la lasagne sèches
1/2 oignon doux
100g d'épinards
45 ml (3 c. à table) de beurre
45 ml (3 c. à table) de farine
375 ml (1 tasse et demie) de lait
Sel et poivre
250 g de fromage ferme, râpé (cheddar, gruyère, comté....)

Méthode

Préchauffer le four à 190 C (375 F).

Peler la courge et en retirer les grains. Couper en tranches d'environ 1 cm d'épaisseur.

Déposer sur une plaque à cuisson. Huiler généreusement et saler au goût. Cuire au four pendant 25 à 30 minutes.

Pendant ce temps, emplir en grand chaudron d'eau salée. Porter à ébullition et cuire les pâtes pendant environ 8 minutes. Égoutter et réserver.

Trancher l'oignon en fines rondelles et hacher les épinards. Faire revenir dans un poêle anti-adhésive chauffée à feu moyen en y ajoutant un filet d'huile d'olive. Cuire jusqu'à ce que les épinards perdent leur eau. Égoutter et réserver.

Préparer la béchamel : faire fondre le beurre dans un chaudron chauffé à feu moyen. Incorporer la farine à l'aide d'un fouet. Lorsque la farine commence à dorer, ajouter graduellement le lait. Saler et poivrer au goût. Baisser le feu au minimum et laisser épaissir en remuant de temps en temps.

Monter la lasagne : verser un filet d'huile d'olive dans le fond d'un plat à gratin. Tapisser avec 3 rectangles de pâte à lasagne. Ajouter la moitié des épinards, de la béchamel et des tranches de courge. Ajouter à nouveau 3 rectangles de pâte et verser le reste d'épinards, de béchamel et courge. Terminer avec les dernières pâtes et recouvrir de fromage râpé.

Cuire au four pendant 40 à 45 minutes. Retirer du four et laisser reposer avant de servir.

dimanche 2 octobre 2011

Crème prise au gingembre, coulis de bleuets au caramel


Voici un dessert peu sucré et riche en saveurs comme je les aime bien. Les bleuets se marient à merveille avec le gingembre et le zeste de citron donne du piquant à la crème prise. On doit préparer cette recette plusieurs heures avant le service, voire la veille, afin que la crème prenne bien au réfrigérateur et que les saveurs se condensent.

Pour 6 personnes

Crème prise au gingembre

Ingrédients

250 ml (1 tasse) de crème
250 ml (1 tasse) de lait
75 ml (1/3 tasse) de sucre
1 cube de 2 cm de gingembre frais
Le zeste d'un demi citron
15 ml (1 c. à table) de gélatine en poudre

Méthode

Verser la crème, le lait et le sucre dans un chaudron. Chauffer à feu moyen-doux.

Peler le gingembre et couper en tranches. Ajouter au mélange de crème et ajouter également le zeste de citron.

Chauffer pendant 15 minutes en remuant de temps en temps. Retirer du feu et laisser infuser pendant quelques minutes.

Verser 60 ml d'eau froide dans un petit bol. Saupoudrer la gélatine et laisser gonfler.

Remettre le chaudron sur le feu à puissance moyenne et ajouter la gélatine gonflée en remuant avec un fouet.

Passer un tamis et répartir dans 6 ramequins ou moules en silicone.

Placer au réfrigérateur pendant au moins 6 heures.

Coulis de bleuets au caramel

Ingrédients

125 ml (1/2 tasse) de sucre
250 ml (1 tasse) de bleuets frais ou congelés

Méthode

Chauffer une grand poêle à feu vif. Saupoudrer graduellement le sucre en lui laissant le temps de fondre avant d'en ajouter.

Lorsque tout le sucre est fondu et commence à avoir une teinte ambrée, retirer du feu.

Ajouter les bleuets et remuer. Si le caramel se durcit, remettre sur le feu à puissance moyenne pour lui permettre de se dissoudre.

Lorsque le caramel est complètement liquide et les bleuets légèrement cuits, retirer du feu. Placer dans un contenant hermétique et réfrigérer jusqu'au moment du service.

Démouler les crèmes prises dans une assiette de service et garnir de coulis de bleuets.

samedi 24 septembre 2011

Croquettes végétariennes à l'indienne



Voici un en-cas ou amuse-bouche simple et savoureux. On peut cuire les croquettes dans des moules à mini-muffins pour des bouchées sympathiques et on peut varier les sauces.

Pour 4 à 6 personnes, en entrée ou amuse-bouche

Ingrédients

8 oeufs
2 gousses d'ail
1 cube de gingembre frais d'environ 2 cm
2 oignons verts
Sel et poivre, au gout
60 ml (1/4 tasse) de chutney de mangue
125 ml (1/2 tasse) de yogourt nature
75 ml (1/3 tasse) de farine
250 ml (1 tasse) de flocons d'avoine
15 ml (1 c. à table) de graines de nigelle (facultatif)

Pour la sauce :
Part égale de yogourt nature et de chutney de mangue

Méthode

Préchauffer le four à 160 C (325 C).

Graisser 12 moules à muffins ou 24 mini-muffins.

Placer les oeufs dans un grand bol. Fouetter légèrement.

Hacher l'ail, le gingembre et ciseler les oignons verts. Les ajouter aux oeufs. Saler et poivrer.

Ajouter le chutney et le yogourt et incorporer délicatement.

Ajouter ensuite la farine, les flocons d'avoine et mélanger délicatement.

Répartir dans les moules et cuire dans le four préchauffé pendant 20 à 25 minutes.

Retirer du four. Laisser reposer avant de démouler.

Servir garni de la sauce composée d'un mélange de yogourt et chutney.

dimanche 11 septembre 2011

Aubergines farcies aux fromage et poivrons grillés




Voici une autre proposition de recette qui permet de mettre en valeur les légumes, surtout les aubergines qui ne sont pas toujours facile d'approche. On peut tout à fait varier les types de fromages et de fines herbes utilisés.

Pour 4 personnes

Ingrédients

3 poivrons rouges
2 grosses aubergines
Un peu d'huile d'olive
3 gousses d'ail
60 ml (1/4 tasse) de chapelure
12 tomates sèches entières
1 branche de romarin frais ou de basilic frais
125 ml (1/2 tasse) de parmesan fraîchement râpé
250 ml (1 tasse) de fromage râpé (provolone, cheddar, friulano, comté ou autre)
125 ml (1/2 tasse) de sauce tomate
Sel et poivre au goût

Méthode

Chauffer le grill (broil) du four.

Placer les poivrons sur une plaque à cuisson et les faire rôtir près de la grille du four pendant 3 à 4 minutes de chaque côté, jusqu'à ce que la peau brûle.

Retirer du four et laisser tiédir.

Préchauffer le four à 190 C (375 F).

Couper les aubergines en tranches d'environ 1 cm d'épaisseur sur le sens de la longueur. Placer sur une plaque à cuisson recouverte de papier sulfurisé. Badigeonner d'huile d'olive. Saler et poivrer au goût. Ajouter les gousses d'ail sur la plaque tout en conservant leur pelure (en chemise). Cuire au four pendant 20 minutes ou jusqu'à ce que les aubergines soient très tendres et les gousses d'ail brûnies.

Pendant que les aubergines cuisent, peler et hacher les poivrons grillés. Hacher les tomates sèches et le romarin.

Dans un bol, mélanger les poivrons, la chapelure, les tomates sèches, les fines herbes et le fromage râpé. Bien mélanger.

Retirer les aubergines du four.

Peler les gousses d'ail et ajouter la purée d'ail au mélange de chapelure et tomates sèches. Bien mélanger.

Placer quelques cuillerées de garniture à l'extrémité de chaque tranche d'aubergine. Rouler délicatement.

Placer les rouleaux d'aubergine au four et poursuivre la cuisson pendant une dizaine de minutes.

Retirer du four. Garnir de sauce aux tomates et de parmesan râpé. Servir immédiatement, accompagné de pain foccacia et de quelques légumes verts.

vendredi 9 septembre 2011

Chaudrée de mais et chou-fleur




La fin de l'été est toujours une période heureuse pour les amateurs de légumes comme moi. C'est le moment des récoltes et nous bénéficions d'une abondance de produits. Voici une soupe qui fait la part belle aux légumes de saison. Elle peut être servie en entrée ou en plat principal, accompagnée d'une bonne baguette et de fromages fins.

Pour 4 à 6 personnes

Ingrédients

1 oignon rouge de taille moyenne
1 chou-fleur
3 épis de mais frais
45 ml (3 c. à table) d'huile d'olive
30 ml (2 c. à table) de farine légèrement tamisée
5 ml (1 c. à thé) de piment d'Espelette
15 ml (1 c. à table) d'estragon frais ou séché
Sel et poivre au gout
1 L (4 tasses) de bouillon de légumes ou autre bouillon
125 ml (1/2 tasse) de lait

Méthode

Hacher l'oignon et couper le chou-fleur en petites fleurettes. Retirer les grains des épis de mais en les coupant sur le sens de la longueur.

Chauffer un grand chaudron à feu moyen. Verser l'huile et ajouter les légumes. Faire revenir pendant 3 à 4 minutes, jusqu'à ce qu'ils commencent à perdre leur eau.

Ajouter la farine et mélanger soigneusement. Ajouter les épices et mélanger de nouveau.

Incorporer le bouillon et augmenter le feu à moyen-vif. Porter à ébullition, sans couvrir car la soupe risque de mousser et déborder. Cuire pendant environ 15 minutes et remuer de temps en temps.

Retirer du feu. Passer la moitié de la soupe au mélangeur afin d'obtenir une consistance lisse. Reverser dans le chaudron. Ajouter le lait. Bien remuer et chauffer de nouveau à feu moyen-doux. Servir immédiatement ou congeler en portions individuelles.

dimanche 28 août 2011

Omelette japonaise




Et oui... une autre recette d'inspiration japonaise ! Cette fois-ci, il s'agit de l'omelette aérienne, douce et légèrement sucrée que l'on retrouve au Japon. On la prépare en l'allongeant de bouillon de bonite (dashi), un brin d'alcool de riz à cuisson mirin et du sucre. À défaut de dashi, on peut utiliser du bouillon de légumes. On peut la servir chaude mais je la préfère légèrement tiédie.

Pour 4 personnes

Ingrédients

8 oeufs
30 ml (2 c. à table) de sucre
30 ml (3 c. table) de sauce soya
200 ml (Environ 3/4 tasse) de bouillon de bonite (dashi) ou autre bouillon
60 ml (1/4 tasse) de mirin
Feuilles d'algues nori, pour la présentation

Méthode

Dans un grand bol, battre légèrement les oeufs à l'aide d'une fourchette.

Ajouter le sucre, la sauce soya, le bouillon et le mirin et mélanger de nouveau sans trop mousser.

Chauffer une grande poêle anti-adhésive à feu moyen-doux. Ne pas mettre de corps gras. Le fait que les oeufs soient allongés de liquide les empêchera de coller à la poêle.

Verser une petite quantité de mélange d'omelette, simplement pour recouvrir le fond de la poêle. Lorsque la couche d'omelette commence à faire des bulles, le replier en forme de rouleau à l'aide d'une spatule et l'accumuler à une extrémité de la poêle. Verser de nouveau un peu de mélange d'omelette et répéter l'opération jusqu'à ce que tout le mélange soit utilisé.

Retirer du feu et laisser refroidir. Couper en gros morceaux et servir nature ou garni de feuilles d'algues séchées (nori).

mardi 23 août 2011

Nouilles au tofu sauce sucrée-salée



Depuis mon retour du Japon, je m'amuse à concevoir des plats d'inspiration japonaise. Voici une simple recette de nouilles au tofu dont le secret est dans la sauce !

Pour 4 personnes

Ingrédients

Huile d'olive
2 gousses d'ail
3 à 4 carottes
2 zuccini
60 ml (1/4 tasse) de mirin
250 ml (1 tasse) de bouillon de légumes ou de volaille
30 ml (2 c. à table) de sirop d'érable
30 ml (2 c. à table) de sauce chili sucrée
60 ml (1/4 tasse) de sauce soya
Environ 350 g de nouilles udon
450 g de tofu soyeux et ferme
2 oignons verts
500 ml (2 tasses) de pois mange-tout

Méthode

Chauffer un grand fait-tout à feu moyen. Y verser un peu d'huile d'olive.

Hacher l'ail. Couper les carottes et les zuccini en bâtonnets.

Faire revenir les légumes dans l'huile d'olive pendant quelques minutes.

Ajouter le mirin, bouillon, sirop, sauce chili et la sauce soya. Bien remuer.

Ajouter les nouilles udon et bien mélanger. Les nouilles doivent être recouvertes de liquide. Au besoin, ajouter un peu d'eau.

Couvrir et laisser cuire à feu moyen-doux pendant 8 à 10 minutes.

Lorsque les nouilles ont gonflé et sont devenues tendres, ajouter le tofu, coupé en gros cubes. Hacher les oignons verts et les ajouter au chaudron ainsi que les pois mange-tout. Poursuivre la cuisson pendant quelques minutes.

Rectifier l'assaisonnement au besoin en ajoutant de la sauce soya et de la sauce chili. Servir immédiatement.

lundi 22 août 2011

Salade de saumon et avocat




Il y a plusieurs années, j'avais vu dans un livre de recettes une salade montée de saumon, pommes de terre et avocat très inspirante. Et à chaque fois que je prépare ce repas, je m'amuse à varier les ingrédients. En voici ma toute dernière version.

Pour 4 personnes

Ingrédients

4 pommes de terre
Une bonne quantité d'huile d'olive
500 ml (2 tasses) d'haricots jaunes ou verts, frais
1 avocat bien mûr
Le jus d'une lime
Fines herbes au goût
Laitue romaine ou iceberg, au goût
800 g de filets de saumon frais
Sel et poivre au goût

Méthode

Laver les pommes de terre et les couper en fines tranches. Bien les essorer avec du papier absorbant.

Chauffer à feu moyen une grande poêle anti-adhésive. Verser une portion généreuse d'huile d'olive.

Placer les tranches de pommes de terre dans la poêle de façon à ce qu'elles touchent le fond de la poêle. Les faire cuire environ 4 minutes de chaque coté. Réserver au chaud.

Peler et dénoyauter l'avocat. Le réduire en purée avec le jus de lime et du sel.

Emplir un chaudron d'eau et porter à ébullition. Faire cuire les haricots pendant 2 à 3 mintues. Bien égoutter et laisser tempérer.

Chauffer une poêle anti-adhésive à feu moyen-vif et y verser un filet d'huile d'olive. Cuire les filets de saumon, côté chair, pendant 5 à 6 minutes, tout dépendant de l'épaisseur du poisson. Retourner côté peau et cuire une minute. Retirer du feu et enlever la peau. Le saumon est bien cuit lorsque la peau s'enlève facilement.

Dans des assiettes de service, placer des tranches de pommes de terre au fond de l'assiette. Parsemer de morceaux de feuilles de laitue. Ajouter une portion de saumon et recouvrir d'une fine couche de purée d'avocat. Ajouter les haricots verts et terminer avec une quenelle de purée d'avocat. Assaisonner de fines herbes au goût, sel et poivre.

jeudi 28 juillet 2011

Parfait au matcha




Le parfait au matcha est un dessert dont sont friands les Japonais durant l'été. On en trouve partout : dans les comptoirs à crème glacée jusque dans les grands restaurants. Chaque endroit offre sa version maison. Certains y mettent des cubes de gâteau, d'autres des fruits. J'en ai même vu servis avec des céréales Corn flakes. Je vous présente ici une version plus classique.

Le thé matcha est un thé vert réduit en poudre. C'est un thé très de grande qualité qui était servi jadis lors des cérémonies. Il est plutôt cher mais en vaut la peine. On le retrouve dans la plupart des boutiques de thé. Les fèves azuki quant à elles sont plus difficiles à trouver. Vous pouvez substituer avec des fèves noires ou rouges mais les résultat sera plus pâteux.

On doit faire cette recette la veille du service.

Pour 6 personnes

Glace au thé matcha

Ingrédients

250 ml (1 tasse) de crème
250 ml (1 tasse) de lait
75 ml (1/3 tasse) de sucre
2 jaunes d'oeuf
7,5 ml (1 c. à thé et demie) de thé matcha

Méthode

Placer le lait, la crème et le sucre dans un chaudron. Chauffer à feu moyen pendant quelques minutes, jusqu'à ce que le mélange commence à évaporer.

Dans un bol résistant à la chaleur, mousser les jaunes d'oeuf avec un fouet. Verser le tiers du liquide chaud sur les jaunes d'oeuf, tout en remuant avec le fouet. Transverser dans le chaudron et poursuivre la cuisson pendant quelques minutes, jusqu'à ce que le mélange épaississe.

Retirer du feu et laisser tiédir.

Tamiser le thé matcha au dessus du liquide refroidi et bien mélanger.

Turbiner dans une sorbetière selon les instructions du fabricant. Conserver au congélateur.

Gelée de thé matcha

Ingrédients

500 ml (2 tasses) d'eau
75 ml (1/3 tasse) de sucre
15 ml (1 c. à table) de glatine en poudre
5 ml ( 1 c. à thé) de thé matcha

Méthode

Dans un chaudron, porter l'eau et le sucre à ébullition.

Pendant ce temps, verser 60 ml d'eau dans un petit bol et y saupoudrer la gélatine. Laisser gonfler pendant quelques minutes.

Verser la moitié de l'eau sucrée dans un bol et y saupoudrer le thé matcha à l'aide d'un tamis.

Ajouter la gélatine gonflée dans le chaudron et bien mélanger pour qu'elle fonde.

Ajouter l'eau mélangée au thé dans le chaudron.

Bien mélanger et verser dans un moule rectangulaire et réfrigérer pendant 12 heures.

Fèves azuki

Ingrédients

250 ml (1 tasse) de fèves azuki sèches
2 litres (4 tasses) d'eau
125 ml (1/2 tasse) de sucre

Méthode

La veille du service, placer le fèves dans un contenant hermétique. Recouvrir d'eau et laisser tremper toute une nuit au réfrigérateur.

Le jour du service, placer tous les ingrédients dans un chaudron et porter à ébullition.

Lorsque le mélange bout, baisser le feu à puissance moyenne et cuire pendant environ 1 heure, en remuant de temps en temps. Ajouter de l'eau si le mélange épaissi trop vite.

Lorsque les fèves ont absorbé l'eau et qu'elles sont tendres, retirer du feu et laisser reposer.

Montage

Dans des coupes à parfait, placer quelques cubes de gelée de thé matcha. Ajouter deux boules de glace au thé matcha et recouvrir de fèves azuki.

Sorbet au yuzu




J'ai eu le bonheur récemment de passer quelques semaines au Japon. Ce fut l'occasion rêvée pour moi de découvrir les ingrédients et plats typiques de la gastronomie raffinée de ce pays. Au cours des prochains billets, je vous présenterai mes découvertes. Bien entendu, certains ingrédients peuvent être difficiles à trouver. Néanmoins, j'ai réussi à tous trouver les ingrédients dont j'avais besoin au Québec, à l'épicerie japonaise Myamoto à Montréal. Plusieurs épiciers asiatiques tiennent également des produits japonais.

Ici, je vous présente mon sorbet fait à partir de jus de yuzu. Le yuzu est un agrume que l'on retrouve principalement au japon. Son plus proche parent est le citron, quoique le yuzu est beaucoup moins acide que le citron et a un goût qui rappelle les feuilles de clémentines. C'est tout simplement délicieux. Le jus de yuzu se vend en petites bouteilles. À défaut de jus de yuzu, on pourrait utiliser du jus de lime.

Pour 4 personnes

Ingrédients

375 ml (1 tasse et demie) d'eau
125 ml (1/2 tasse) de sucre
75 ml (1/3 tasse) de jus de yuzu
1 blanc d'oeuf

Méthode

Dans un chaudron de taille moyenne, porter l'eau et le sucre à ébullition. Laisser bouillir pendant environ 3 minutes.

Retirer du feu et laisser tiédir.

Ajouter le jus de yuzu et bien mélanger. Réfrigérer pendant environ 1 heure.

Placer le blanc d'oeuf dans le récipient d'un robot de cuisine ou d'un mélangeur. Mixer le blanc d'oeuf et incorporer graduellement le sirop de yuzu.

Turbiner dans une sorbtière selon les instructions du fabricant. Conserver au congélateur.

lundi 13 juin 2011

Filet de poisson à la pistache et pomme-grenade




Il n'est pas toujours facile d'innover dans la préparation des poissons. Souvent, un beau poisson frais n'a pas besoin de garniture, il peut être simplement grillé et servi nature. Toutefois, j'ai découvert cet accord intéressant où l'acidulé du concentré de pomme-grenade rivalise bien avec l'ampleur des pistaches et le gras du poisson grillé. J'ai utilisé du merlu pour cette recette mais on pourrait très bien utiliser d'autres poissons blancs plutôt fermes comme du colin ou du flétan. On trouve le concentré de pomme-grenade dans les épiceries internationales.

Pour 4 personnes

Ingrédients

250 ml (1 tasse) de pistaches écaillées
15 ml (1 c. à table) de concentré de pomme-grenade
800g de poisson blanc à chair ferme
30 ml (2 c. à table) de farine
60 ml (1/4 tasse) d'huile végétale
Une pincée de piment d'espelette
Sel et poivre au goût

Méthode

Hacher grossièrement les pistaches. Les placer dans un bol et ajouter le concentré de pomme-grenade. Saler et poivrer au goût et bien mélanger.

Bien éponger les filets de poisson avec du papier absorbant. Enfariner les filets en évitant tout excès de farine.

Verser l'huile dans une poêle anti-adhésive et chauffer à feu moyen-vif.

Cuire les filets de poisson pendant environ 3 minutes puis retourner et prolonger la cuisson pendant 3 à 4 minutes supplémentaires, tout dépendant de l'épaisseur des filets.

Retirer du feu. Placer sur une assiette de service.

Garnir du mélange de pistaches et pomme-grenande. Rectifier l'assaisonnement au besoin.

dimanche 5 juin 2011

Sorbet à la pomme grenade et glace à la pistache




La saison des desserts glacés est de retour ! J'aime beaucoup m'amuser à parfumer mes desserts glacés de saveurs inusités. Ici, je vous propose un sorbet fait à partir de concentré de pomme grenade. On trouve cet ingrédient dans les épiceries fines ou dans le rayon des produits importés.

Pour 6 personnes

Sorbet à la pomme grenade

Ingrédients

375 ml (1 tasse et demie) d'eau
125 ml (1/2 tasse) de sucre
45 ml (3 c. à table) de concentré de pomme grenade
1 blanc d'oeuf

Méthode

Chauffer l'eau et le sucre dans une casserole jusqu'à ébullition. Laisser bouillir pendant 5 à 7 minutes.

Reitrer du feu et ajouter le concentré de pomme grenade.

Laisser refroidir complètement

Placer le blanc d'oeuf dans le récipient d'un mélangeur. Battre à haute vistesse et incorporer graduellement le sirop de pomme grenade.

Verser dans un contenant hermétique et placer au congélateur.

Après une heure de congélation, bien mélanger à l'aide d'une cuillère pour remonter le sirop à la surface. Répéter l'opération à quelques reprises.

Conserver au congélateur jusqu'au moment de servir.

Glace à la pistache

Ingrédients

250 ml (1 tasse) de lait
250 ml (1 tasse) de crème
75 ml (1/3 tasse) de sucre
250 ml (1 tasse) de pistaches grossièrement hachées
2 jaunes d'oeuf

Méthode

Placer le lait, la crème et le sucre dans un chaudron. Chauffer à feu moyen jusqu'à ce que le sucre se dissolve.

Ajouter les pistaches hachées et poursuivre la cuisson à feu moyen-doux pendant environ 5 minutes, en remuant de temps en temps, afin de laisser les pistaches infuser.

Dans un bol résistant à la chaleur, mousser les jaunes d'oeuf à l'aide d'un fouet. Verser le tiers du mélange de crème tout en remuant avec le fouet.

Transverser dans le chaudron et poursuivre la cuisson de la crème à la pistache pendant 3 à 4 minutes, jusqu'à ce que le mélange épaississe.

Verser dans un contenant hermétique et réfrigérer pendant quelques heures.

Turbiner dans une sorbetière selon les instructions du fabricant.

Montage

Servir une boule de glace à la pistache et une boule de sorbet à la pomme grenade.

Brandade de morue




J'adore la brandade de morue, servie en entrée ou en formule tapas. À l'origine, cette recette de la Péninsule ibérique se prépare avec de la morue salée et séchée. Compte tenu que cet ingrédient n'est pas à la portée de tous, j'ai fabriqué ma propre recette à partir de filets de morue fraîche. Le résultat est frais, savoureux et très estival.

Pour 4 personnes

Ingrédients

400 g de filets de morue fraîche ou décongelée
30 ml (2 c. à table) de sel
2 pommes de terre à chair jaune (type idaho ou yukon gold)
375 ml (1 tasse et demie) de lait
1 gousse d'ail
125 ml (1/2 tasse) d'huile d'olive de bonne qualité
Persil frais et zeste de citron, au goût

Méthode

Quelques heures avant le service, saler les filets de morue avec les 30 ml de sel et réserver au réfrigérateur.

Peler les pommes de terre et les couper en petits dés.

Rincer abondamment les filets de morue et les couper en gros morceaux.

Placer le lait, les pommes de terre et la morue dans un chaudron.

Cuire à feu moyen, à frémissement, pendant une dizaine de minutes.

Lorsque les pommes de terres sont tendres et que la morue se défait à la fourchette, retirer du feu.

Passer au tamis et résever le lait de cuisson.

Remettre les pommes de terre et la morue dans le chaudron avec l'ail finement haché et l'huile d'olive. Cuire pendant quelques minutes et ajouter graduellement un peu de lait de cuisson jusqu'à l'obtention d'un mélange onctueux. Réduire en purée à l'aide d'une fourchette et retirer du feu.

Réfrigérer pendant quelques minutes avant de servir.

Servir sur du pain, garni de zeste de citron et de persil.

mardi 31 mai 2011

Rouleaux printaniers




Les rouleaux printaniers sont frais et sains. Toutefois, ils exigent tout de même un certain temps de préparation. C'est la raison pour laquelle je les sers habituellement en entrée ou en amuses-bouche plutôt qu'en plat, car on n'a pas à en préparer autant... N'hésitez pas à vous laisser inspirer par le moment pour les choix des ingrédients.

Pour 4 personne en plat, pour 6 personnes en entrée

Ingrédients

Le tiers d'un paquet de 454 de vermicelles de riz
30 ml (2c. à table) de sauce soya
500 ml (2 tasses) de crevettes cuites et décortiquées
Un cube de 1,5 cm de gingembre frais
1 petite carotte
45 ml (3 c. à t able) de sauce aux piments sucrée
1 poignée de feuilles de menthe fraîche
16 feuilles de riz d'environ 15 à 20 cm de diamètre

Pour la sauce

45 ml (3 c. à table) d'huile d'olive
Le jus d'un demi citron
Ciboulette ciselée
1 petite gousse d'ail hachée
Un peu de gingembre frais haché

Méthode

La veille ou plusieurs heures avant le service, tremper les vermicelles de riz dans de l'eau froide. Résever au réfrigérateur.

Bien égoutter.

Chauffer une casserole à feu élevé et verser environ 125 ml d'eau. Ajouter la sauce soya et les vermicelles.

Cuire pendant environ 2 minutes, simplement pour que les vermicelles attendrissent.

Retirer du feu et réserver au frais.

Hacher grossièremnt les crevettes. Râper le gingembre et la carotte. Réunir dans un saladier et ajouter la sauce aux piments et bien mélanger.

Verser de l'eau à la température ambiante dans un grand bol. Tremper chaque feuille de riz dans l'eau pendant 15 à 20 secondes. Placer sur un linge de table propre et humide.

Placer 2 à 3 feuilles de menthe au bas de chaque feuille de riz. Ajouter quelques cuillerées de mélange de crevettes et une peitte poignée de vermicelles cuits.

Rouler tout en refermant les extrémités.

Réserver au frais si on ne les consomme pas immédiatement.

Mélanger tous les ingrédients de la sauce dans un petit bol. Servir avec les rouleaux printaniers.

samedi 28 mai 2011

Meringue glacée à la framboise, salade de pêches et abricots




La saison des fruits s'amorce et il faut en profiter ! Ce dessert, haut en saveur, est très rafraîchissant et convient bien aux gens qui ont des restrictions alimentaires comme l'intolérance au lactose. En plus, il est très simple à réaliser.

Pour 6 personnes

Meringue glacée aux framboises

Ingrédients

500 ml (2 tasses) d'eau
375 ml (1 tasse et demie) de sucre
250 ml (1 tasse) de framboises
2 blancs d'oeufs

Méthode

Placer l'eau et le sucre dans une casserole. Porter à ébullition et laisser réduire pendant 5 à 7 minutes.

Retirer du feu et plonger les framboises dans le sirop. Laisser infuser à la tempéranture ambiante pendant une vingtaine de minutes.

Retirer les framboises et les réserver.

Placer le sirop de framboises au réfrigérateur pendant quelques heures pour qu'il refroidisse complètement.

Mettre les deux blancs d'oeufs dans le récipient d'un mélangeur. Mixer à haute vitesse tout en ajoutant graduellement le sirop de framboises.

Mixer encore pendant 1 ou 2 minutes, jusqu'à ce que le mélange pâlisse et devienne très mousseux.

Verser dans un contenant hermétique.

Ajouter les framboises qui avaient été réservées et bien mélanger.

Placer au congélateur. Après une heure de congélation, remuer à l'aide d'une cuillère afin de ramener les framboises à la surface. Congeler de nouveau jusqu'au moment de servir.

Salade de pêches et abricots

Ingrédients

3 pêches
6 abricots
30 ml (2 c. à table) de rhum
Un peu de sucre, tout dépendant de la maturité des fruits
5 feuilles de menthe fraîche

Méthode

Couper les fruits en tranches et hacher finement la menthe.

Réunir tous les ingrédients dans un saladier et bien mélanger. Conserver au réfrigateur.

Montage

Dans des bols de service, placer quelques cuillerées de salade de fruits et une boule de meringue glacée.

mardi 24 mai 2011

Salade repas aux noisettes et aux pois chiches




Avec la saison estivale qui s'amorce, on a davantage d'appétit pour des plats frais comme des salades repas. En voici une très riche en protéine, idéalement accompagnée d'un pain de grains pour en faire un repas complet.

Pour 4 personnes

Ingrédients

1 botte d'asperges fraîches
1 carotte
Environ 150 g de jeunes épinards
Environ 150 g de laitue mesclun
125 ml (1/2 tasse) de noisettes grossièrement hachées
60 ml (1/4 tasse) d'amandes grossièrement hachées
1 boîte de pois chiches de 540 ml
Parmesan ou romano, au goût
Sel et poivre au goût
60 ml (1/4 tasse) d'huile d'olive
15 ml (1 c. à table) de vinaigre e vin blanc

Méthode

Couper le bout des asperges. Emplir un chaudron d'eau et porter à ébullition.

Blanchir les asperges dans l'eau pendant 2 à 3 minutes. Plonger ensuite dans un bol d'eau froide puis bien égoutter. Réserver.

Peler et couper la carotte en petites rondelles.

Dans un grand saladier, mélanger les épinards, la laitue, les asperges, les morceaux de carotte, les noisettes, amandes et pois chiches.

Bien mélanger. Ajouter l'huile, le vinaigre et assaisonner.

Répartir dans des assiettes de service et garnir de parmesan ou romano.

Servir immédiatement.

lundi 23 mai 2011

Gelée et sorbet au basilic, mousse aux fraises et crumble de graham maison



Ah le basilic...! J'aime tellement cette fine herbe que j'en mange même dans les desserts. Surtout que le basilic s'accorde particulièrement bien avec les fraises. Voici donc un dessert qui requiert certes quelques étapes de préparation (on doit préparer ce dessert au moins la veille du service) mais qui en vaut tous le travail.

Pour 6 à 8 personnes

Gélée et sorbet de basilic

Ingrédients

500 ml (2 tasses) d'eau
375 ml (1 tasse et demie) de sucre
4 tiges de basilic frais
15 ml (1 c. à table) de gélatine en poudre
2 blancs d'oeuf

Méthode

Placer l'eau et le sucre dans un chaudron et porter à ébullition. Laisser réduire à feu moyen pendant 10 à 15 minutes.

Retirer du feu. Ajouter les tiges de basilic et laisser infuser à la température ambiante pendant environ une heure.

Retirer les tiges. Faire la gelée de basilic ou conserver le sirop au réfrigérateur dans un contenant hermétique si on prépare la gelée plus tard.

Dans un chaudron, chauffer à feu moyen 375 ml (1 tasse et demie) de sirop de basilic.

Verser 60 ml (1/4 tasse) d'eau froide dans un petit bol. Saupoudrer la gélatine et laisser gonfler pendant quelques minutes.

Ajouter au sirop chaud. Bien remuer pour que la gélatine se disssovle. Verser dans 6 verrines contenant au moins 125 ml et laisser refroidir au réfrigérateur pendant environ 6 heures.

Pour le sorbet de basilic, placer les deux blancs d'oeuf dans le récipient d'un mélangeur. Mélanger à puissance maximale tout en incorporant graduellement le reste de sirop de basilic (environ 125 ml). Placer dans une sorbetière et turbiner selon les instructions du fabricant. Conserver au congélateur.

Mousse aux fraises

Ingrédients

125 ml (1/2 tasse) de crème à fouetter
500g de yogourt aux fraises à 8 % de matières grasses

Méthode

Foutter la crème jusqu'à l'obtention de pics fermes. Incorporer le yogourt à la crème fouettée à l'aide d'une spatule.

Verser dans chaque verrine, par dessus la couche de gelée.

Graham maison (recette de Patrice Demers, « La carte des desserts »)

Ingrédients

325 ml (1 tasse et 1/3) de farine
125 ml (1/2 tasse) de cassonade
2,5 ml (1/2 c. à thé) de bicarbonate de soude
Une pincée de sel
60 ml (1/4 tasse) de beurre
45 ml (3 c. à table) de miel
30 ml (2 c. à table) de lait

Méthode

Préchauffer le four à 160 C (325 F).

Recouvrir une plaque à biscuits de papier sulfurisé.

Dans un bol, réunir la farine, la cassonade, le bicarbonate le sel et le beurre.

Bien incorporer avec un coupe pâte ou avec les doigts jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.

Dans une petite casserole, faire chauffer le miel et le lait.

Ajouter à la pâte et mélanger rapidement.

Étendre la pâte sur la plaque à biscuits. Cuire pendant environ 30 minutes.

Retirer du four. Laisser refroidir et émietter en gros morceaux.

Montage

Au moment du service, ajouter des morceaux de graham sur la mousse aux fraises et garnir d'une quenelle de sorbet au basilic.

lundi 9 mai 2011

Croustade aux poires et abricots, glace au thé earl grey




Mis à part la glace, ce dessert est très simple et rapide à préparer. On peut très bien substituer la glace au thé earl grey par de la glace à la vanille du commerce.

Pour 6 personnes

Croustade aux poires et aux abricots

Ingrédients

250 ml (1 tasse) d'abricot séchés
2 poires anjou
250 ml (1 tasse) de flocons d'avoine
125 ml (1/2 tasse) de farine
125 ml (1/2 tasse) de sucre
125 ml (1/2 tasse) de beurre

Méthode

Verser de l'eau dans un chaudron et porter à ébullition. Hacher grossièrement les abricots et les faire pocher dans l'eau frémissante pendant une dizaine de minutes. Reitrer du feu et bien égoutter.

Chauffer le four à 180 C (350 F).

Peler et couper les poires en cubes. Les mélanger aux abricots pochés et placer dans le fond d'un plat à gratin.

Dans un bol, mélanger tous les autres ingrédients avec les doigts, jusqu'à l'obtention d'une pâte de consistance grumeleuse.

Placer la pâte sur les fruits et répartir uniformément.

Enfourner pendant 30 à 35 minutes, jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée. Retirer du four et laisse tiédir à la température ambiante.

Glace au thé earl grey

Ingrédients

250 ml (1 tasse) de crème
250 ml (1 tasse) de lait
75 ml (1/3 tasse) de sucre
15 ml (1 c. à table) de thé earl grey en feuille
2 jaunes d'oeuf

Méthode

Placer la crème, le lait, le sucre et le thé dans un chaudron. Chauffer à feu moyen pendant une dizaine de minutes tout en remuant de temps en temps à l'aide un fouet.

Passer au tamis et reverser dans le chaudron.

Dans un bol résistant à la chaleur, mousser légèrement les jaunes d'oeuf. Verser le tiers du mélange de crème sur les jaunes d'oeuf tout en remuant.

Transverser le tout dans le chaudron et prolonger la cuisson à feu doux pendant quelques minutes, jusqu'à ce que la crème épaississe et nappe le dos d'une cuillère. Retirer du feu.

Laisser refroidir complètement au réfrigérateur et turbiner dans une sorbetière selon les instructions du fabricant.

Servir la croustade garnie de glace au thé earl grey.

mardi 26 avril 2011

Lentilles à l'indienne




Les légumineuses ne sont pas toujours un aliment attirant. Pourtant, bien apprêtées, elles peuvent être franchement délicieuse. Voici une recette simple de lentilles rouges aux saveurs indiennes. On doit absolument utiliser des épices entières pour cette recette, car on les retire à la fin de la cuisson. On peut servir ces lentilles avec du riz, des pains plats et des légumes sautés.

Pour 4 personnes

Ingrédients

325 ml (1 tasse et 1/3) de lentilles rouges
15 ml (1 c. à table) de sel
1 bâton de cannelle
3 feuilles de laurier
1 piment séché
3 ou 4 clous de girofle
4 gousses de cardamome
1 gousse d'ail
1 demi oignon
60 ml (1/4 tasse) d'huile d'olive

Méthode

Emplir d'eau un chaudron de taille moyenne. Porter à ébullition.

Lorsque l'eau bout, ajouter les lentilles, le sel et toutes les épices. Réduire le feu à puissance moyenne et cuire pendant environ 15 minutes. Surveiller la cuisson pour éviter que l'eau ne déborde en enlevant avec une cuiller l'écume qui se produit durant la cuisson.

Lorsque les lentilles sont tendres, bien les égoutter et réserver.

Hacher l'ail et l'oignon.

Replacer le chaudorn sur le feu à puissance moyenne. Ajouter l'huile d'olive et faire revenir l'ail et l'oignon pendant quelques minutes. Ajouter les lentilles et prolonger la cuisson à feu doux pendant environ 5 minutes.

Reitrer les épices et servir bien chaud, accompagné d'un sauté de légumes et de pains naans.

samedi 16 avril 2011

Glace à la vanille, orange et menthe, compote d'agrumes




Un dessert haut en couleur et en saveurs ! Ici, j'ai préparé moi-même ma glace à la vanille mais on peut très bien substituer par 1 L de la glace à la vanille du commerce et y ajouter du zeste d'orange et de la menthe.

Pour 6 personnes

Glace à la vanille, orange et menthe

Ingrédients

250 ml (1 tasse) de crème
250 ml (1 tasse) de lait
125 ml (1/2 tasse) de sucre
1/2 gousse de vanille
2 jaunes d'oeufs
Le zeste d'une demie orange
4 feuilles de menthe fraîche

Méthode

Placer le lait, la crème et le sucre dans un chaudron.

Fendre la demie gousse de vanille en deux et gratter les grains à l'aide d'un couteau pointu. Les ajouter au mélange de crème et de lait.

Chauffer à feu moyen en remuant de temps en temps.

Placer les jaunes d'oeufs dasn un bol résistant à la chaleur et mousser à l'aide d'un fouet.

Lorsque le mélange de crème commence à évaporer, en verser le tiers sur les jaunes d'oeufs, tout en remuant. Transverser le tout dans le chaudron et poursuivre la cuisson à feu doux jusqu'à ce que la crème épaississe et nappe le dos d'une cuillère. Retirer du feu. Laisser refroidir.

Ajouter le zeste d'orange et la menthe, finement ciselée. Refroidir complètement et turbiner dans une sorbetière selon les instructions du fabricant.

Compote d'agrumes

Ingrédients

1 pamplemousse
1 orange
1 gros citron ou 2 petits
125 ml (1/2 tasse) de sucre
125 ml (1/2 tasse) d'eau

Méthode

Trancher les agrumes. Placer tous les ingrédients dans un chaudron et cuire à feu moyen pendant un vingtaine de minutes ou jusqu'à ce les agrumes deviennent bien cuits et tendres.

Retirer du feu et laisser refroidir.

Servir une quenelle de glace à la vanille accompagnée d'agrumes en compote.

lundi 11 avril 2011

Salade d'asperges, oeufs et pois verts




Le printemps est arrivé ! Et qui dit printemps, dit asperge. Voici une belle salade repas qu'on pourrait aussi servir en entrée en faisant 6 portions.

Pour 4 personnes

Ingrédients

1 botte d'asperges fraîches
250 ml (1 tasse) de pois verts frais ou décongelés
3 branches de céleri
250 g de thon en boîte, émietté
15 ml (1 c. à table) de câpres, bien rincées
Persil frais, au goût
45 ml (3 c. à table) d'huile d'olive
15 ml (1 c. à table) de vinaigre balsamique
10 ml (2 c. à thé) de moutrade de dijon
1 filet de sirop d'érable (facultatif)
4 oeufs

Méthode

Laver et équeuter les asperges. Emplir à moitié un chaudron d'eau et porter à ébullition.

Blanchir les asperges pendant environ 3 minutes. Égoutter et rincer à l'eau froide. Bien égoutter et réserver.

Placer les oeufs dans un petit chaudron. Emplir d'eau et porter à ébullition. Lorsque l'eau bout, éteindre et retirer du feu. Laisser reposer pendant une dizaine de minutes.

Pendant ce temps, couper le céleri, les asperges et hacher le persil et mélanger tous les légumes et le thon dans un saladier.

Dans un petit bol, mélanger l'huile, le vinaigre, la moutarde et le sirop d'érable. Ajouter à la salade et bien incorporer.

Rincer les oeufs à l'eau bien froide et enlever la coquille. Servir la salade dans des plats de service garnie d'un oeuf.

Ciabatta aux figues et au manchego




J'aime bien faire le plus de choses moi-même en cuisine, plutôt que d'acheter des aliments déjà préparés. C'est pourquoi je me suis aventurée à faire du pain maison. Je dois avouer ne pas avoir eu beaucoup de succès jusqu'à maintenant, sauf pour cette base de pâte ciabatta. En fait, c'est la même recette que ma pâte à pizza, toutefois, je fais lever une deuxième fois la pâte et la moule ensuite en miche. On peut garnir les ciabatta de toutes sortes d'ingrédients. Ici, je vous propose une combinaison de figues et fromage manchego.

Pour 2 petits ou un gros pain ciabatta

Ingrédients

250 ml (1 tasse) d'eau tiède (entre 40°C et 46°C)
2 ml (1/2 c. à thé) de sucre
7 ml (1 et 1/2 c. à thé) de levure sèche active
590g (2 et 1/3 tasses) de farine non blanchie
15 ml (1 c. à table) d'huile d'olive
5 ml (1 c. à thé) de sel
4 figues séchées, coupées en tranches
150 g de fromage manchego ou tout autre fromage ferme et relevé, coupé en tranches

Méthode

Placer l'eau, le sucre et la levure dans un bol. Laisser mousser pendant 3 à 4 minutes.

Placer la farine, l'huile et le sel dans le récipient d'un robot de cuisine. Une fois la levure bien moussée, l'ajouter au robot de cuisine et mélanger pendant 1 minute, mais sans plus. On ne doit pas trop travailler la pâte.

Huiler la boule de pâte et la placer dans un sac en plastique. Bien refermer. Placer le tout dans un endroit chaud et humide. Laisser lever pendant 60 minutes.

Sur une surface de travail enfarinée, abaisser la pâte et la pétrir pendant quelques minutes.

Étendre la pâte afin d'obtenir un disque d'environ 25 cm de diamètre. Ajouter les figues et le fromage et former une boule.

Laisser lever pendant 20 minutes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, placée dans un endroit chaud et humide.

Chauffer le four à 200 C (400 F). Cuire pendant 25 à 30 minutes, jusqu'à ce que la surface soit dorée et ferme.

Retitrer du four et laisser reposer une dizaine de minutes avant de servir.

mercredi 6 avril 2011

Potage au brocoli, garniture de yogourt et granola




Voici un simple potage que j'ai décidé de rehausser d'une légère garniture. On peut servir ce potage en entrée ou en soupe repas.

Pour 6 personnes en entrée

Potage au brocoli

Ingrédients

2 gousses d'ail
1/2 oignon
2 brocolis
30 ml (2 c. à table) d'huile d'olive
1 L (4 tasses) de bouillon
15 ml (1 c. à table) de poivre rose
Quelques feuilles de romarin frais
1 feuille de laurier
Sel et poivre au goût
Pour la béchamel
30 ml (2 c. à table) de beurre
30 ml (2 c. à table) de farine
250 ml (1 tasse) de lait

Méthode

Couper grossièrement l'ail, l'oignon et les brocolis.

Chauffer un grand chaudron à feu moyen. Verser l'huile d'olive et faire revenir les légumes pendant 4 à 5 minutes.

Ajouter le bouillon et les épices. Porter à ébullition. Lorsque la soupe bout, baisser le feu à moyen-doux et prolonger la cuisson environ 20 minutes.

Pendant ce temps, préparer la béchamel. Faire chauffer un chaudron à feu moyen. Y faire fondre le beurre.

Lorsque le beurre commence à mousser, ajouter la farine et bien remuer à l'aide d'un fouet. Lorsque la farine commence à brunir, ajouter graduellement le lait tout en remuant à l'aide d'un fouet. Lorsque le mélange est homogène, réduire le feu au minimum et laisser épaissir en remuant de temps et temps.

Lorsque les brocolis sont bien cuits et tendres, retirer la soupe du feu. Retirer la feuille de laurier et passer au mélangeur. Transvider dans le chaudron de cuisson. Ajouter la béchamel et chauffer quelques minutes à feu doux.

Garniture au yogourt et granola

Ingrédients

60 ml (1/4 tasse) de flocons d'avoine
60 ml (1/4 tasse) de grains de millet
60 ml (1/4 tssse) de noix de grenoble, hachées
30 ml (2 c. à table) de graines de sésame
Sel, au goût
75 g de yogourt nature
Un filet d'huile d'olive

Méthode

Préchauffer le four à 190 C (375 F).

Placer tous les ingrédients sauf le yogourt et l'huile sur une plaque à biscuit. Bien mélanger.

Cuire au four préchauffé pendant 15 minutes, en vérifiant de temps à autre pour éviter que les noix ne brûlent.

Retirer du four et laisser tempérer.

Servir le potage de brocoli dans des bols de service. Placer une cuillerée de yogourt au centre de chaque bol. Ajouter du granola et un filet d'huile d'olive. Servir immédiatement.

dimanche 27 mars 2011

Penne à la féta au clou de girofle



Étant une grande amateur de vin, je suis toujours à la recherche d'accord mets-vins intéressants. Et ce n'est pas toujours facile d'accorder des vins rouges avec des plats végétariens. C'est souvent à l'aide d'épices et d'aromates qu'on peut lier des ingrédients plutôt discrets avec des vins corsés. Dans cette recette, c'est le clou de girofle qui rappelle les épices du vin rouge et le salé de la feta qui rivalise avec la structure du vin. Un beau vin rouge du Rhône ferait très bien l'affaire, tout comme un rouge de Sicile ou de Toscane.

Pour 4 personnes

Ingrédients

200 g de fromage féta en un bloc
Une douzaine de clous de girofle
2 gousses d'ail
1 oignon rouge
2 champignons portobello
250 ml (1 tasse) d'haricots verts
60 ml (1/4 de tasse) d'huile d'olive
1 boîte de 796 ml de tomates entières
250 ml (1 tasse) de sauce aux tomates en boîte
1 filet de vinaigre balsamique
250 g de penne ou autres pâtes courtes sèches
Sel et poivre au goût
Basilic frais et parmesan, au goût

Méthode

La veille du service, piquer la féta avec les clous de girofle. Placer dans un contenant hermétique et réfrigérer pendant plusieurs heures ou toute une nuit.

Une heure avant le service, emplir un grand chaudron d'eau. Ajouter quelques cuillerées de sel et porter à ébulliton.

Hacher l'ail et l'oignon. Couper les champignons en tranches et les haricots verts en tronçons.

Chauffer une grande poêle anti-adhésive et y verser l'huile.

Faire revenir l'ail et l'oignon. Ajouter les haricots et les champignons. Lorsque l'oignon est bien doré et que les haricots commencent à devenir tendres, ajouter les tomates en boîte, bien égouttées et coupées en gros cubes.

Ajouter la sauce tomate et un filet de vinaigre balsamique. Couvrir et prolonger la cuisson à feu doux pendant une dizaine de minutes.

Pendant ce temps, cuire les penne dans l'eau bouillante pendant 7 à 8 minutes.

Bien égoutter et replacer dans le chaudron. Ajouter les léumes en sauce et bien mélanger. Rectifier l'assaisonnement avec du sel et du poivre. Attention à ne pas trop saler car la féta est déjà suffisamment salée.

Couper la féta en petites cubes. Ajouter aux pâtes. Mélanger et servir immédiatement. Garnir de feuilles de basilic et de parmesan, au goût.

samedi 12 mars 2011

Sorbet au gingembre et salade de fraises et litchis



Voici un dessert très rafraîchissant qui donne un avant goût du printemps. J'utilise ici des litchis en boîte, mais si vous avez la chance d'utiliser des litchis frais, le plat en sera simplement plus délicieux.

Pour 6 personnes

Sorbet au gingembre

Ingrédients

Un cube de 1 et 1/2 cm de gingembre frais
500 ml (2 tasses) d'eau
200 ml (environ 3/4 tasse) de sucre
1 blanc d'oeuf
45 ml (3 c. à table) de rhum

Méthode

Peler et râper finement le gingembre, idéalement à l'aide d'une râpe « microplane».

Dans un chaudron, mélanger le sucre, l'eau et le gingembre.

Porter à ébulliton et cuire pendant une dizaine de minutes, jusqu'à l'obtention d'un sirop. Le mélange aura réduit de moitié.

Retirer du feu. Passer au tamis et réserver au réfrigérateur.

Lorsque le sirop est froid, le placer dans le récipient d'un mélangeur. Ajouter le blanc d'oeuf et le rhum.

Mixer à haute vitesse pendant 1 à 2 minutes, jusqu'à ce que le mélange prenne beaucoup de volume et devienne blanc.

Verser rapidement dans un sorbetière et turbiner selon les instructions du fabricant.

Résever au congélateur.

Salade de fraises et litchis

Ingrédients

500 ml (2 tasses) de fraises fraîches
250 ml (1 tasse) de litchis, en boite ou frais (pelés et dénoyautés)
30 ml (2 c. à table) de sirop d'érable

Méthode

Laver et équeuter les fraises. Les couper en tranches.

Mélanger les fraises et le reste des ingrédients. Réserver au réfrigérateur jusqu'au moment du service.

Montage

Dans une coupe à dessert, placer quelques bonnes cuillerées de salade de fruits. Garnir de quenelles de sorbet au gingembre.

Servir immédiatement.