lundi 19 novembre 2007

Mijoté de haricots blancs au vin rouge et polenta crémeuse au reggiano



L'automne donne le goût de servir des plats longuement cuisinés au four. Voici une version végétarienne des classiques mijotés à la viande et au vin rouge.

Pour 4 personnes

Mijoté de haricots blancs

Ingrédients

375 ml (1 tasse et demie) de haricots blancs séchés
250 ml (1 tasse) de bouillon de légumes
60 ml (1/4 tasse) de vin rouge
1 branche de romarin frais
3 gousses d'ail, pelées et entières
3 tomates, lavées et épépinées
2 poivrons rouges
2 zuccini ou courgettes
Sel et poivre au goût

Méthode

La veille du service, tremper les haricots dans une grande quantité d'eau.

Le jour du service, rincer les haricots et les mettre dans un grand chaudron. Les recouvrir généreusement d'eau et cuire à feu moyen pendant 30 à 40 minutes, jusqu'à ce qu'ils soient tendres mais fermes. Égoutter et réserver.

À noter qu'on peut faire cette étape plusieurs jours à l'avance et réfrigérer les haricots.

2 heures avant le service, préchauffer le four à 375°F.

Dans un plat à gratin, placer les haricots blancs, le bouillon, le vin, le romarin, les gousses d'ail et bien mélanger.

Couper les poivrons, les zuccini et les tomates en cubes d'environ 2 cm. Ajouter au plat à gratin et bien mélanger.

Couvrir et cuire au four pendant 1h30 minutes, en remuant de temps en temps.

Sortir du four et laisser reposer quelques mintues. Servir accompagné de polenta crémeuse au reggiano.

Polenta crémeuse au reggiano

Ingrédients

300 ml (1 tasse 1/4) de lait
375 ml (1 tasse et 1/2) de bouillon de poulet
250 ml (1 tasse) de farine de maïs
75 ml (1/3 tasse) de parmigiano reggiano râpé

Méthode

Dans un grand chaudron, chauffer le lait et le bouillon à feu moyen-élevé. Lorsque le liquide commence à bouillir, verser graduellement la farine de maïs tout en remuant à l'aide d'un fouet.

Cuire à feu doux pendant une dizaine de minutes, en remuant de temps à autres. Ajouter le parmigiano reggiano et bien mélanger. Baisser le feu au minimum. Couvrir et laisser reposer pendant quelques minutes.

2 commentaires:

Phil a dit…

Bonjour,
Cette recette ne va pas manquer d'intérêt.. j'en prends note pour un week-end comme celui-ci où il fait meilleur au coin du feu que dans le jardin.

Je vais parcourir votre blog, qui semble ne pas manquer de surprises succulentes..
Philippe

Émilie a dit…

Bonjour Philippe !

Merci pour ces commentaires ! En effet, la saison prête à des plats chauds... surtout ici où je suis, à Montréal.

Je vous invite à consulter cette page régulièrement... je ne manquerai pas de vous surprendre !
Émilie